Avis Fortuneo, la banque en ligne

    Avis Fortuneo, la banque en ligne

    L’histoire de la banque en ligne Fortuneo :

    Avant de donner un avis sur Fortuneo Banque, une courte présentation de cette entreprise.

    Fortuneo reste une banque relativement jeune. Ce n’est qu’en 2000 que Fortuneo fait son apparition avec un concept très innovant.
    Initialement Fortuneo proposait des services financiers en ligne exclusivement. Peu à peu elle étendra sa gamme de produits (bourse, banque et assurance).
    Le principal actionnaire de Fortuneo est Aviva, une valeur sûre dans le domaine. Fortuneo est alors soutenu par l’expertise d’Aviva et ne cessera de faire évoluer la marque.
    En 2014, cette compagnie compte plus de 310 000 clients. En 2015, les clients ne cessent d’adhérer, sa croissance est exponentielle jusqu’au jour d’aujourd’hui. Enfin, en 2018, Fortuneo est reconnue comme première banque en ligne en France et en Belgique.

    Le compte bancaires et les cartes de crédit.

    Côté comptes bancaires, pas de mauvaises surprises chez Fortuneo. Les cartes bleues sont gratuites, bien entendu. Et tous les frais inhérents à une gestion de compte classique en banque de réseau sont inexistants. Jusque là, tout est normal. Du moins pour une banque en ligne. Mais voilà, Fortuneo n’accepte pas tout le monde. Et c’est un peu son petit défaut, son péché mignon. En effet pour se voir octroyer une carte de crédit gratuite, il faut montrer patte blanche. C’est-à-dire, justifier d’un revenu minimum de 1 200 € mensuel, net bien sûr. Ou, si vous disposez d’une épargne, vous devrez déposer un minimum de 5 000 € à l’ouverture de votre compte.
    Si vous êtes deux, on passe à 2 400 € de revenus ou 10 000 € d’épargne. Bien sûr, si vous voulez accéder à la Gold MasterCard, il faudra monter d’un cran et justifier de 1 800 € de revenus mensuels, voire de 10 000 € d’épargne (pour un compte solo). Vous l’avez compris, Fortuneo n’est pas pour tout le monde. Mais c’est à peu près le cas également de BforBank, et, dans une moindre mesure d’ING Direct. Si Boursorama banque se montre légèrement plus souple, c’est bien Monabanq qui est la banque en ligne la plus démocratique. Mais passons. Car nous savons tous que le rôle principal d’une banque n’est pas la philanthropie. Et pour tous ceux qui entrent dans ce niveau minimum requis de revenus, l’ouverture du compte bancaire se passe en direct sur le site de Fortuneo.

    Les services bancaires.

    Alors certes, me direz-vous, il faut déjà bien gagner sa vie pour pouvoir mériter le fait de ne se voir retirer aucun frais par sa propre banque. Peut-être. Car après tout, 1 200 € par mois, c’est encore une somme accessible. Rappelons que le salaire moyen français et de 1 700 € nets mensuels. Et combien de gens encore émargent à des sommes plus élevées et continuent de payer 250, 300, voire 400 € de frais bancaires tous les ans à leurs très chères agences ? Dans les faits, Fortuneo n’est pas plus exclusive qu’une autre banque.
    D’autant plus que, à l’instar de ses concurrentes sur le marché en ligne, Fortuneo offre tout ce qu’il est possible d’offrir. Les paiements et retraits en zone euro sont entièrement gratuits, y compris s’ils sont effectués auprès d’un distributeur d’une autre banque. Les frais de tenu compte sont inexistants. L’ouverture, la gestion, la clôture d’un compte bancaire se font également sans aucun frais. A ce niveau, Fortuneo ressemble à tous les autres pures players. Et, bien entendu, de très nombreux services bancaires sont également offerts ; alertes sms, chéquiers, bordereaux de remise, virements même ponctuels, oppositions…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *