IPRA

L’idée de créer une association internationale des relations publics est née en 1949. L’objectif principal de cette initiative était alors d’organiser les professions du métier en une association transnationale qui élèverait les standards dans la pratique des relations publics dans de multiples pays ainsi que d’améliorer l’efficacité et les compétences de ses praticiens.

C’est en 1955 que l’IPRA est officiellement crée afin d’élever toujours plus les critères d’exigence de la profession et de lui fournir un code de conduite éthique réfléchit. La responsabilité du métier étant, aux yeux de l’IPRA, une problématique de premier ordre, l’organisation non-gouvernementale constituée d’individus a adopté un code éthique international inspiré des principes de la Déclaration des Droits de l’Homme, le « Code d’Athènes ».

Aujourd’hui, l’IPRA est le plus grand groupe international de professionnels des relations publics. Ses membres sont des individus, pas des agences. Ils travaillent de concert à la création d’un programme de développement d’affaires ainsi qu’à la croissance du rôle des RP dans la gestion de dossiers internationaux.

Les activités de l’IPRA consistent à travailler sur les questions éthiques liées à l’exercice des relations publics, à contribuer à la réflexion sur la transparence de la société de l’information et à récompenser l’excellence dans la pratique de ce métier.

Elle publie de livres blancs, collabore avec des universités, participe à l’organisation de conférences internationales et organise chaque année les Golden World Awards qui récompensent les meilleures campagnes de relations publics dans le monde entier.

L’IPRA est une organisation non gouvernementale partenaire de l’Organisation des Nations Unies.